Le fameux chalet - Gary Williams

Mon blogue

Le fameux chalet

J’avais des difficultés à me concentrer sur un dossier important. J’avais promis à ma conjointe et mes deux enfants que je trouverais un chalet en location pour nos vacances, et que celui-ci posséderait une piscine, et qu’il y aurait des lieux touristiques à voir. Cette promesse, je l’avais faite au mois de janvier, en pensant que j’avais assez de temps devant moi pour faire des recherches de chalets à louer. Finalement, le temps était passé si vite, que le mois de juillet approchait, et que je n’avais pas encore d’endroit pour passer nos vacances. J’ai reçu un message d’un Syndic Repentigny, en réponse à une demande que je leur avais envoyée. Je reconnais qu’ils sont très efficaces. Mon projet de revenir le soir même avec des propositions de locations, devenait de plus en plus compliqué à mener. Pendant ma pause du dîner, je n’ai pas arrêté de regarder les photos de chalets qui correspondaient à mes critères de sélection.

Finalement, j’ai vu un bel endroit où la piscine chauffée était entourée d’un magnifique jardin. Les options que je souhaitais, peu d’habitations les possédaient. J’ai compris que mon choix se réduirait à trois chalets, ce qui était peu, évidemment. Exposer à ma famille leurs atouts, fut un moment difficile à passer. J’ai montré les clichés mis en ligne, et j’ai même expliqué en détail toutes les attractions touristiques, les plus beaux endroits à visiter et les merveilleux paysages de cette région. Petit à petit, une nette tendance s’est dégagée. Mon fils avait envie de partir dans une maison en bois, possédant une aire de baignade exceptionnelle. Un décor naturel et des cascades donnaient l’illusion d’être sur une île lointaine. Ma conjointe se rangea à son avis, puis ma fille. J’ai fini par appeler, le même soir, l’agence gérant la location.

Quand toutes les formalités furent remplies et le paiement envoyé, je me suis servi un café fort. L’arôme et la force du café me redonnèrent de l’énergie. Ma femme prépara le repas, et nous nous sommes attablés en parlant, évidemment, du très beau chalet que nous avions loué pour une semaine. Sans être un palace, il offrait, en plus de la piscine si originale, une architecture insolite et un confort tout simplement luxueux. Nous n’avons pas été déçus, quand le moment de poser nos bagages dans nos chambres arriva. C’était encore plus beau que tout ce que nous avions rêvé. Les instants de bonheur passèrent trop vite. Nous avons décidé d’y retourner l’année prochaine.