Planifier à l’automne, évitez les désastres au printemps… - Gary Williams

Mon blogue

Planifier à l’automne, évitez les désastres au printemps…

Planifier à l’automne, évitez les désastres au printemps… - Gary Williams

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais à chaque printemps, je me sens revivre. L’air doux me donne l’impression que tout est possible et me mets de bonne humeur.  Je range mes gros manteaux et sors mes vêtements plus légers qu’il me semble ne pas avoir vu depuis des lunes ! Mais le printemps est parfois également l’instigateur de mauvaises surprises, surtout lorsque l’hiver a été long, et particulièrement enneigé.

Entre les allergies saisonnières, et le toit du cabanon bossé par la neige trop lourde que l’on a omis d’enlever, on assiste également à la fonte un peu trop rapide de cette neige sur nos terrains, causant bien souvent d’indésirables inondations printanières. Si votre système de drainage n’est pas à point, pensez à y voir, ou vous allez le savoir bien assez vite ! Assurez-vous également que vos gouttières sont prêtes à accueillir une bonne quantité d’eau, lorsque les premiers rayons du soleil printaniers se feront sentir sur la neige s’étant accumulé sur votre toit.

Le printemps signifie également ménage, surtout celui du terrain. Si vous avez été prévoyants, vous avez autant que possible ramassez les feuilles qui se sont peu à peu échouées chez vous à l’automne, vous évitant d’avoir à les retirer humides et collantes en avril. Profitez-en pour faire un grand feu de joie en famille avant la venue des premiers flocons ! Il est fort probable également que vous ayez à ramasser des déchets s’étant éparpillés à votre insu sur votre terrain tout au long de l’hiver, mais bon, c’est toujours agréable de se retrouver dehors, même si cela est pour faire du ménage, après un si long moment encabané. De plus, c’est le bon moment pour songer à votre nouvel aménagement paysager ou pourquoi pas à avoir un potager cette année ?

Côté piscine, il est toujours très excitant de penser que bientôt, on se détendra au soleil en sirotant notre Margarita au frais, dans notre source d’eau privée. Cependant, si à l’automne, vous n’avez pas posé les bons gestes, vous risquez fort bien de ne pas avoir tant de joie et d’excitation en voyant l’état de votre piscine. Il importe ainsi de vérifier que votre toile est prête à accueillir la neige en abondance comme on la connaît. Pensez également à boucher les fissures apparentes au pourtour de votre piscine pour éviter des bris plus importants.